vendredi 22 octobre 2021

Suivez le fil d'actualités @cfdtausy  et abonnez-vous à notre liste de diffusion Newsletter CFDT !

Vous avez été nombreux à répondre à notre enquête "Le télétravail et vous" diffusée dans le cadre de la négociation en cours au sein de l'Entreprise d'un accord collectif. Devant l'incapacité de la Direction à présenter un état des lieux permettant un diagnostic après cette période de déploiement grandeur nature de ce mode de travail, vos élus ont pris l'initiative de vous sonder afin de dégager les pratiques passées, présentes et désirées, examiner l'état de vos connaissance des salariés sur ce sujet et collecter vos opinions. En voici donc les résultats et ses quelques enseignements intéressants !

Qui êtes-vous ?

Notre échantillon de répondants est constitué de 85% de consultants, 11% d'administratifs, personnel le plus représenté au sein de l'entreprise. Quelques managers ou dirigeants ont toutefois partagé leur avis (4%). La tranche d'âge la plus représentée est celle des trentenaires (40%) devant les quadras (24%), les moins de trente ans viennent ensuite (18%) sans doute moins mobilisé autour du télétravail. La proportion d'hommes et femmes respecte celle de l'Entreprise. En résumé, l'échantillon se veut représentatif des salariés de l'UES AUSY.

Q1Q2Q3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre situation avant la Covid-19 et vos souhaits : passer de 1 à 2 ou 3 jours en majorité sans exclure plus...

Vous étiez déjà 20% à pratiquer le télétravail avant la pandémie,dont en grande majorité (63%) au rythme d'un jour par semaine. Les attentes actuelles de l'ensemble des répondants, sont radicalement différentes : 2ou 3 jours de télétravail par semaine plébiscité à part quasiment égale pour 2/3 des réponses. Il est important de noter que les rythmes de 4 ou 5 jours par semaine ne sont pas négligeables (25% des souhaits) et que seulement 5% des salariés ne souhaite pas télétravailler. Une attente globalement très forte donc et des rythmes variés.

 

Q4Q5Q6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'organisation du télétravail : pas si mal mais très mal compensé

 

 

Le rythme actuel du télétravail, contraint par les directives sanitaires, est comme attendu quasiment intégral : 76% des réponses indiquent un rythme de 4 à 5 jours par semaine. La part de salariés concernés par un rythme plus "habituel" de 1,2 ou 3 jours est ensuite de 17% et seul 6% des salariés sont en présentiel en permanence. La connaissance d'une Charte interne sur le télétravail est majoritairement inconnue : les lacunes de l'employeur dans sa communication sociale sont ici criante. Encore mieux : 32% des salariés interrogés n'ont reçu aucune information sur le télétravail ! Pour ceux qui ont eu la chance d'être informé, le manager et à un degré moindre l'assistante sont logiquement les sources principales.

Il est positif de constater que la moitié des salariés disposent d'un espace dédié et d'une pièce isolée, à l'opposé seulement 13% d'entre eux doivent composer avec une pièce commune et un espace non dédié. S'agissant du matériel, l'ordinateur est principalement professionnel (95% des cas), le casque aussi (57%) alors que connexion internet (96%), téléphone (84%), chaise ergonomique (90%), deuxième écran (60%) sont majoritairement personnels. Un constat intéressant qui nous amène à la prise en charge ou la participation financière aux frais d'utilisation de ce type de matériel à des fins professionnelles. Le taux d'équipement des salariés en chaise ergonomiques (65%) et en deuxième écran (70%) sont à ce titre très perfectibles... Les moyens et outils informatiques sont jugés en grande majorité adaptés et accessibles. 80% des télétravailleurs perçoivent des indemnités, un taux insuffisant mais qui peut s'expliquer par certaines remarques des sondés telles que :"je ne les réclame pas, prend trop de temps pour quelques euros" ou encore "franchement à ce montant, ça ne rembourse pas le temps de remplir la fiche de frais en fin de mois ! " ou encore "j'ai appris qu'elles existaient en mai 2021, c'est pratique...". En somme de la paperasse pour 0,5€ par jour télétravaillé : un montant jugé unanimement trop faible. Et des demandes pour mieux compenser l'utilisation de l'électricité, du chauffage pendant l'hiver, ainsi que de prendre en charge la fourniture d'un deuxième écran, d'un casque, d'un fauteuil ergonomique ou encore d'un bureau.

 

Q7Q8Q9Q10Q11Q12Q13

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les relations de travail à distance : le manager absent trop souvent

 

Le suivi du travail s'est organisé sur un rythme au moins hebdomadaire en très large majorité (89% des salariés concernés), on reste cependant étonné qu'il ne frise pas plus les 100%... mais cela rassure toutefois sur le maintien du lien professionnel. A l'inverse il est stupéfiant de constater que 29% des sondés ne font jamais de point avec leur manager. Cela changera-t-il avec la DRH et les fameux talent partner ? Souhaitons-le... Lorsque cela est le cas, les sujets abordés avec le manager sont principalement l'avancée de la mission (70% des cas), la charge de travail (53%), l'organisation et la priorité des tâches (44%), votre situation personnelle (41%), les relations entre collègues (34%), vos difficultés liés au travail à distance (32%). Globalement les relations entre collègues ou manager sont, selon vos avis, inchangées en situation de télétravail.

 

Q14Q15Q16Q17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La charge de travail : stand by

 

La charge de travail a été majoritairement adaptée à la situation du télétravail (60%). L'adaptation des objectifs reste cependant une question partagée (non pour 54%). Vous constatez cependant une productivité augmentée pour 58% d'entre vous et une efficacité plus grande (53%). Un bilan donc contrasté, parce que peut-être insuffisamment mesuré en regard d'amplitudes horaires inconsciemment plus larges qu'en présentiel. Ces derniers résultats méritent sans doute une enquête ultérieure plus approfondie.

 

Q18Q19Q20Q21