samedi 21 mai 2022

Suivez le fil d'actualités @cfdtausy  et abonnez-vous à notre liste de diffusion Newsletter CFDT !

Comme chaque année, notre employeur se doit d'ouvrir des négociations (dite NAO : Négociations Annuelles Obligatoires) avec les partenaires sociaux suivant deux items principaux :

  • La rémunération, notamment les salaires effectifs, le temps de travail et le partage de la valeur ajoutée dans l'entreprise,
  • L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, portant notamment sur les mesures visant à supprimer les écarts de rémunération, et la qualité de vie au travail.
  • A cela s’ajoute une négociation triennale sur la gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP).
Le contexte des négociations

Malgré un contexte économique tendu par la crise sanitaire que nous traversons depuis maintenant un an, la Direction a abordé cette NAO 2020 avec une enveloppe financière. Là où par le passé aucun engagement préalable n'était apparent, la CFDT note une approche plus pragmatique et moins cosmétique. L'enjeu était donc d'obtenir un consensus sur une revendication exploitant cette dite enveloppe.

Cet article est destiné à vous éclairer sur les principes de la négociation collective obligatoire en Entreprise (sujet déjà évoqué dans notre article portant sur les ordonnances de la loi travail). Pour sa composante à fréquence annuelle, cette négociation est aussi appelée NAO (négociation annuelle obligatoire). Elle intègre un large ensemble de sujets regroupés en cinq grands thèmes.

 

Le principe de la négociation