Suivez en temps réel le fil d'actualités @cfdtausy  et abonnez-vous à notre liste de diffusion Newsletter CFDT !

La négociation du protocole électoral des élections professionnelles a débuté le 2 mai dans une ambiance d'inquiétude. Tous les syndicats avaient pourtant exprimé des doutes sérieux sur la capacité de tous à tenir un planning très serré que notre Direction a voulu nous imposer en programmant des élections en juin 2019. Celle-ci a sciemment contraint les partenaires sociaux à ne leur laisser le choix que d'une prorogation des mandats du 8 avril dernier (date d'échéance de la mandature actuelle) au 30 juin prochain. La situation actuelle tourne à l'absurde car la campagne électorale et la mise au point des listes doit se faire sur l'un des mois les plus creux de l'année, jonchée de ponts et que bon nombre de salariés mette à profit pour épuiser leur solde de congés.

Comment dans ce conditions rassembler des volontaires motivés et aller à la rencontre des salariés dans de bonnes conditions ? L'épreuve tient de la gageure et nous sommes personnellement extrêmement contrariés de n'avoir qu'un temps infime pour réaliser l'impossible.  Comble de l'ironie, la Direction admet la possibilité de reporter l'élection, comme nous le demandons à l'unanimité syndicale, sur le mois d'octobre mais refuse pour l'heure de proroger plus avant les mandats actuels. Cette position équivaut à un suicide des OS en cas d'acceptation puisque d'un côte les salariés ne disposeront plus pendant trois mois minimum des prestations du CE, et de l'autre nous n'aurions plus la possibilité de nous déplacer pour aller à votre rencontre (les frais ne seraient plus pris en charge). Une prise en otage donc éhontée de la Direction, qui n'a aucune conscience de la difficulté d'une part de clôturer en temps et en heure les comptes de feu le CE, et de préparer sereinement des élections vers une toute nouvelle instance. La situation est pour l'heure celle-ci et la date du scrutin demeure incertaine. Quoiqu'il en soit, la CFDT se met en ordre de marche pour tenter d'établir une liste de candidats au plus tôt.

Sachez donc que l'élection se réalisera sur trois collèges représentant pour chacun à ce jour l'effectif de salariés et le nombre de sièges à attribuer suivant :

  • collège employés (non cadres avec un coefficient inférieur à 275) : 6 salarié-e-s, 1 siège titulaire, 1 siège suppléant
  • collège techniciens, agents de maîtrise (TAM, non cadres avec un coefficient supérieur ou égal à 275) : 169 salarié-e-s, 1 siège titulaire, 1 siège suppléant
  • collège cadres : 3415 salarié-e-s, 24 sièges titulaire, 24 sièges suppléant

Cette élection est la première où doit être prise en compte la nouvelle loi sur la mixité imposé aux liste de candidatures. C'est à dire que chaque liste doit intégrer une proportion de candidats du sexe sous-représenté à hauteur de la proportion des effectifs de chaque collège.

Exemple ici, pour le collège cadre, 22% des salariés sont des femmes. Le nombre de sièges à viser pour les femmes est donc de 24*0,22 = 5,28 arrondi au demi inférieur, donc 5 sièges titulaires et 5 sièges suppléants.  En conséquence, chaque syndicat doit constituer une liste débutant au choix par un homme ou une femme, puis se doit d'alterner les sexes à cinq reprises. Autrement dit : homme 1, femme 1, homme 2, femme 2, ... homme 5, femme 5 ou bien femme 1, homme 1, femme 2, homme 2, etc.. femme 5, homme 5. Cette contrainte est forte et bien que partant d'une noble intention, cette loi aura certainement pour conséquence d'aboutir à une parité d'élus entre hommes et femmes au final puisque les suffrages seront probablement assez répartis entre les quatre syndicats en présence. Les autres collèges n'ayant qu'un siège à pourvoir, le sexe du candidat est indifférent quelle que soit la mixité dans le collège en question.

Voilà pour les sièges en jeux, si vous êtes motivé.e.s pour figurer sur nos listes soit comme soutien, soit comme candidat potentiellement éligible, alors écrivez à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. !

 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir